Art Artisanal

Art Artisanal

Le Hanji est un papier traditionnel coréen provenant de la fibre d’écorce du mûrier, et dont la fabrication est artisanale. Son processus de fabrication est très long, de la culture du mûrier, à la préparation de la pâte à papier jusqu’au séchage, il y a de nombreuses étapes. Aussi, le Hanji est similaire au papier japonais et chinois, mais il les diffère lors de l’étape de tamisage. Ici, on répand les fibres végétales dans toutes les directions du papier. Et cette étape lui permet alors d’obtenir une incroyable résistance, car les fibres sont entrecroisées.

« En Corée, le Hanji a toujours été indissociable de notre vie quotidienne, parce qu’il a une grande utilité », Park Youngkyu, président de conseil d’administration de la fondation coréenne pour l’artisanat et le design. En effet, le hanji a des propriétés très intéressantes, dont sa longévité. Il peut se conserver jusqu’à 1000 ans, alors que le papier occidental lui peut se conserver deux cents ans. Depuis quelques années, on a recours au papier hanji pour la conservation des documents et des archives.

Sa capacité d’absorption permet d’utiliser le hanji pour la calligraphie, la peinture, les emballages et notamment dans le textile. Puis aussi appelé « papier qui respire », il protège de l’humidité, et avec sa résistance on peut utiliser le hanji pour le revêtement du sol, des murs, des fenêtres et pour tout objet d’intérieurs. Et sa légèreté permet de créer des meubles et des objets facilement manipulables et transportables.


Atelier

L’artisanat coréen et le papier Hanji

Dans l’intention de transmettre un savoir-faire ancestral, VOTRE HANBOK propose des ateliers pour découvrir et comprendre comment utiliser le papier Hanji.

Tarif : Un forfait de 10 cours de 2h pour 360€    Avec le matériel inclu pour la fabrication de 3 objets : boîte à thé, boîte de mouchoir et assiette.